Histoire du NeuroFeedback

La première méthode de Neurofeedback est apparue dès 1971.
Puis d’autres ont été crées au fil du temps.
Les premiers appareils d’EEG-Biofeedback existent encore aujourd’hui et effectuent un travail ciblé sur certaines fréquences du cerveau.
Après avoir réalisé un EEG, les patients apprennent volontairement à modifier leur activité cérébrale, en effectuant des jeux vidéos spécifiques.
L’appareil de 2eme génération que nous utilisons aujourd’hui, NeurOptimal, a été créé en 2001 par Val et Sue Brown, 2 psychologues cliniciens, qui avaient travaillé plusieurs années dans le domaine du Neurofeedback et des Neurosciences. Pour parer aux difficultés des appareils classiques, ils ont créé leur propre système « un neurofeedback dynamique », basé sur l’analyse en direct des constantes variations de l’activité électrique du cerveau. Cette méthode est donc un entrainement de réorganisation globale et non volontaire  du cerveau, 100% naturelle, sans effets secondaires et ne demande aucun effort conscient du client.
Val et Sue Brown ont fondé l’institut Zengar aux Etats Unis en 1996 et ont conçu la version V2 en 2010.

En France, cette technique a été introduite vers 2005. Elle est pratiquée par plus de 300 praticiens privés dont je fais partie et dans certains centre hospitaliers.

Fermer le menu